COACHING DE PROGRÈS

Avant le démarrage d’un coaching,
beaucoup sont sceptiques en s’interrogeant sur l’efficacité de la démarche, notamment  lorsque celui-ci est prescrit par la direction des ressources humaines ou par la hiérarchie.
A la fin du coaching,
ce sont les mêmes qui me disent :
«On devrait tous bénéficier d’un coaching pour prendre le recul nécessaire,
remettre en question certaines pratiques installées par habitude et prendre conscience de quelques croyances limitantes qui conditionnent  notre façon d’agir »

Les demandes les plus récurrentes touchent :

    • Des collaborateurs en prise de poste qui ont besoin de repères solides pour avancer en confiance
    • Des managers qui ont besoin de travailler leur leadership et d’affirmer leur posture
    • La capacité à déléguer
    • Le manque de confiance en soi, la difficulté à dire non, la gestion des situations difficiles
    • L’intelligence émotionnelle: exprimer et partager ses émotions, savoir canaliser sa colère, surmonter ses peurs…
    • La qualité de leur communication
    • La prise de parole en public…
  • Le plus souvent, le coaching se déroule en entretiens physiques d’une durée moyenne de 2h pour un nombre de séances pouvant aller
    de 5 à 10 selon la problématique identifiée et le nombre d’objectifs à travailler. 
    Ces entretiens physiques peuvent alterner avec des entretiens téléphoniques.